Portrait de paysagiste

Aïcha du Boucheron

novembre 2023 - n°1

Occitanie Pierres, Entreprise du Patrimoine Vivant Français, noue des collaborations avec des professionnels à l’expertise reconnue. Avec cette publication, elle souhaite vous faire partager les portraits de ces femmes et hommes de l’art qui oeuvrent à la création patrimoniale.

Pouvez-vous vous présenter ?

Aïcha du Boucheron, Paysagiste-Concepteur depuis 8 ans. J’ai obtenu le diplôme d’Etat de Paysagiste DPLG à l’école de Versailles, par une Validation des Acquis de l’Expérience, à la suite de tout un parcours de formations, de vie professionnelle… J’ai commencé comme paysagiste, assistante en urbanisme. Cela fait maintenant 7 ans que je suis installée dans le Lot car j’aime la région, le Quercy et j’y ai déjà une partie de ma famille.

Quel est votre positionnement sur le cheminement d’un projet jusqu’à sa réalisation ?

Ce sont les clients qui me contactent en général. Le plus souvent, ils viennent, à ma rencontre, recommandés par un réseau, par des connaissances.

La première rencontre me permet de comprendre la commande, les attentes, les besoins. Ensuite, je me déplace sur le lieu. Puis, on commence à recomposer le projet, pour le faire évoluer jusqu’à son aboutissement.

Vous assurez un suivi du projet de A à Z ?

Selon les demandes, selon les cas, j’interviens soit sur une mission de conseil, soit sur une mission de maîtrise d’œuvre complète. Il s’agit de s’adapter aux moyens financiers des clients. Dans une mission de conseil, j’encourage les clients, quand ils le peuvent, à planter eux-mêmes. Tant pour les particuliers que pour les communes quand c’est possible. Mais par contre, pour certains travaux, comme la réalisation d’un dallage ou d’une terrasse, je préconise de faire appel à des professionnels. Dans une mission de maîtrise d’œuvre complète, j’assure le suivi de chantier global, avec potentiellement des intermédiaires. Donc tout dépend du projet, la façon dont il nous est présenté.

Dans vos différents projets, recommandez-vous des intermédiaires à vos clients ?

Oui, je recommande en général à la fois les pépiniéristes ou des entreprises, comme Occitanie Pierres, par exemple. Je laisse toujours plusieurs choix aux clients. Je préconise des entreprises dont je connais la qualité et l’expertise. L’important c’est que le client soit satisfait.

Quels sont vos clients ?

80% publics et 20% privés. Dans le public, j’interviens au niveau des communes pour des aménagements de cœur de village, de cimetières et actuellement de parking.

 

Comment intervenez-vous ?

Tout dépend si je suis mandataire ou si je suis juste paysagiste au sein d’une équipe. Quand je suis mandataire de l’équipe, j’interviens sur l’ensemble du projet. Et quand je suis paysagiste au sein d’une équipe où il y a un architecte mandataire, j’interviens surtout sur les aménagements d’espaces verts.

Et quel rôle vous préférez ?

Les 2. Il est vrai que le plus intéressant c’est quand on mène l’ensemble mais tout dépend de la nature du projet.

Avez-vous une signature particulière ?

Ma signature est “végétale”. Il est vrai que je travaille sur le Causse du Quercy, dans le Lot, avec des végétaux qui s’imposent en raison des contraintes climatiques et à la nécessaire adaptation des végétaux au sol. Cependant, je m’adapte vraiment aux lieux et aux besoins des clients.

Quelle a été la demande du client pour ce projet et votre orientation ?

Ils ont fait appel à moi il y a un an pour aménager et à la fois valoriser leur jardin. Il y avait déjà une base préexistante de la précédente propriétaire. C’est un projet de construction de piscine avec l’envie des propriétaires de faire aussi un espace de terrasse. 

L’idée était de garder cet espace vert avec cheminement, pour un aspect pratique et esthétique. Il a donc fallu jouer avec la topographie du lieu qui intégrait une légère pente, une contrainte qui est rentré en jeu dans l’aménagement.

Nous avons été dans des échanges constants, dans le dialogue, afin de tenir compte de l’aspect fonctionnel, sans dénaturer le site et en respectant les contraintes financières.

paysagiste5

Quels ont été vos choix de matériaux sur ce projet ?

Quand je n’interviens pas dans la maîtrise d’œuvre du projet, j’accompagne également dans le choix des différents matériaux. La pierre est venue assez naturellement dans le projet. C’est une plus-value et un gage de pérennité du projet. Il est vrai que dans certains cas, je peux proposer des bordures en bois, qui s’intègrent également bien à l’aménagement et aux moyens financiers des clients.

Mais là, la pierre s’imposait. J’avais aussi recommandé un maçon dont je connais également le sérieux. Le client a suivi mes préconisations, je le remercie de sa confiance.

Pourquoi avoir recommandé l’entreprise Occitanie Pierres ?

Parce que je connais la qualité des matériaux que vous proposez. Mais aussi pour des critères esthétiques, de durabilité. Sans oublier les savoir-faire que vous avez en matière de pose. Pour un projet, c’est un atout de faire appel à une seule et même entreprise. Cela évite d’avoir trop de personnes à coordonner.

Comment avez-vous connu l’entreprise ?

C’est une entreprise notoirement connue !

Quelle est votre appréciation sur le rendu final du projet ?

C’est magnifique ! Je suis contente et doublement parce que le client l’est aussi. Je n’ai pas été maître d’œuvre sur ce projet, mais le client a été très satisfait des recommandations que je lui ai apportées, des entreprises avec lesquelles son projet a été réalisé.

paysagiste3
paysagiste4

Aïcha du Boucheron – Paysagiste concepteur

Chemins de paysages – 105 Chemin Combe Del Trel 46000 Cahors

aichaduboucheron@gmail.com – 06 83 02 93 71

Côté client

Comment avez vous choisi votre architecte ? Avez vous été recommandé ?

Nous avons été mis en contact par le biais d’un ami qui avait déjà travaillé avec elle.

Pouvez vous nous décrire votre demande auprès de l’architecte ?

Nous voulions tout simplement intégrer de manière harmonieuse notre piscine dans un projet global d’aménagement de notre propriété.

Quelles ont été vos recommandations ?

Nous n’avions pas de prérequis particuliers : nous comptions sur Aïcha pour nous accompagner. C’est elle qui nous a orienté vers Occitanie Pierre pour les aménagements de la plage.

Quels ont été vos critères de choix envers la société Occitanie Pierres ?

Notre choix a été le fruit d’une rencontre réussie avec Joel Bertrand et de sa conviction quant à la qualité de ses produits et prestations. Nous souhaitions aussi privilégier une entreprise locale et des matériaux locaux.

Votre appréciation sur le projet ; êtes vous satisfait des produits ?

Entièrement, oui, sur tous les sujets… ce qui devient rare de nos jours dans le bâtiment.

Est ce que vous nous recommanderiez ?

Deux fois plutôt qu’une.